Comment surmonter le stress pendant une prise de parole en public ?

Chaque fois que vous prenez la parole en public, vous avez une boule au ventre et des sueurs froides ? C’est toujours difficile de parler en public et de surmonter les regards des autres focalisés sur soi. Mais le stress ne devrait pas vous handicaper dans votre travail. Ce problème peut être aisément surmonté lorsque vous appliquez les bonnes techniques.

S’assurer de maintenir une bonne respiration

Maintenez une bonne respiration avant et pendant votre prise de parole en public. Cela vous aidera à vous exprimer de manière fluide et intelligible. Gardez une respiration calme et profonde. Il ne s’agit pas ici d’adopter une respiration superficielle. Adoptez une respiration abdominale. Respirez avec le ventre. C’est un moyen de fluidifier les mouvements du diaphragme. Pratiquez des exercices respiratoires avant votre prise de parole. Cela va réduire l’angoisse et le stress.

Avant votre prise de parole, isolez-vous un moment dans un lieu calme et inspirez profondément par le nez. Bloquez votre respiration pendant 5 secondes. Une fois que c’est fait, expirez lentement par la bouche. Prolongez l’expiration, cela vous aidera à vous décontracter.

Avant de prononcer quoi que ce soit, inspirez. Vous aurez assez de souffle pour commencer votre discours avec conviction. Faites des petites pauses pour marquer votre discours et pour reprendre votre souffle.

Prenez le dessus sur vous-même et sur votre stress

En quelque sorte, vous êtes à l’origine de votre stress. Lorsque vous vous jugez, vous aurez tendance à vous dévaloriser et à vous sous-estimer. Il est impératif que vous appreniez à dompter votre juge intérieur. Vous pouvez vous programmer positivement et puiser en vous la confiance nécessaire pour réussir. Avec la pratique, vous parviendrez à apaiser votre esprit et à vous programmer positivement. Si vous n’arrivez pas à prendre le dessus, faites vous aider par un professionnel. Il vous aidera à gérer vos angoisses. Cliquez ici et vous pourrez bénéficier de l’accompagnement dont vous avez besoin.

  • Faire des exercices de visualisation

Fermez vos paupières, visualisez votre intervention et son déroulement positif. Vivez la situation en pensée même si elle ne s’est pas encore passée. Vous aurez le pouvoir d’anticiper et de bien vous préparer. Maintenez toujours une bonne respiration.

  • Positiver

À cause du stress, vous aurez tendance à assombrir la situation. Vous aurez inconsciemment l’envie de tout voir en noir. Si vous êtes habitué à avoir cette image mentale, arrêtez-vous et positivez. Visualisez plutôt votre réussite. Imaginez ce que vous allez pouvoir réaliser durant votre présentation. Grâce à cette méthode, vous allez gagner en confiance et en assurance durant votre discours.

Adopter la posture de l’arbre

C’est une position de yoga. Son principe est assez simple, il incite la personne à s’ancrer dans le sol. En adoptant cette position, vous vous sentirez plus stable sur vos appuis. Vous allez gagner en confiance dans votre environnement. De nombreuses personnes effectuent cette posture avant de prendre la parole en public. C’est un moyen de se sentir plus solide.

Lors de votre prise de parole, vous pourrez :

  • Appuyer vos mains sur votre pupitre ;
  • Poser vos mains sur la table devant vous.

Cette méthode vous aidera à prendre conscience de la réalité que vous vivez.

Gérer son trac de manière optimale

Pour certaines personnes, l’émotion prend rapidement le dessus et cela génère du trac. À cause de ce sentiment, différents symptômes vont apparaître. Ce sont l’apparition de palpitations, l’augmentation du rythme cardiaque, le fléchissement des jambes, etc.

Il y a différentes techniques pour en venir à bout. Vous pouvez par exemple appliquer la technique T.I.P.I (Technique d’Identification Sensorielle des Peurs Inconscientes). Par le biais de cette méthode, vous pourrez vous connecter à votre capacité naturelle de désactiver l’émotion parasite.